Home Overview
Overview

The University of Chouaïb Doukkali was created in 1985 in the middle of El Jadida city. It came into the world with two academic institutions: the Faculty of Sciences and the Faculty of Arts and Humanities. Today, the University consists of five academic institutions through the creation of the Polydisciplinary Faculty (2004), the National School of Commerce and Management (2006) and the National School of Applied Sciences (2008).

With reference to article 3 of Act 01-00, on the organization of Higher Education, the university’s main missions are:

  • Contribution to the strengthening of the Islamic and national identity;
  • Initial training and continuing education;
  • Development and dissemination of knowledge, information  and culture;
  • Preparation of young people for integration in working life, notably through the development of know-how;
  • Scientific and technological research;
  • Offering expertise;
  • Contribution to the country’s overall development;

Contribution to the promotion of universal values.

The university bears the name of an illustrious Moroccan figure of the twentieth century. Sheikh Abu Chouaib Doukkali is a Moroccan scholar and resistant (1878-1937), known to have participated in the spread of the reformist ideas of the ‘Nahda’ in Morocco and as a pioneer of the independence movement. He served as Minister of Justice and Education and spent a long time in the Middle East where he gained a great reputation.

Atouts de la province d’El Jadida

Bénéficiant d’une position stratégique au cœur du principal bassin économique du Royaume, la zone de Jorf Lasfar – El Jadida est aussi pourvue d’une connectivité de très haut niveau à l’armature urbaine nationale. Le port de Jorf Lasfar, premier et plus grand port minéralier d’Afrique, garantit les meilleures conditions d’échanges internationaux aux entreprises locales et étrangères. Aujourd’hui, il y a lieu de souligner une tendance haussière du trafic maritime qui évoluerait de 18 millions de tonnes jusqu’à 51 millions de tonnes à l’horizon 2020 selon l’Agence Nationale des Ports. La même tendance est enregistrée au niveau du trafic routier et autoroutier qui vient d’être rehaussé par le projet d’autoroute reliant El Jadida à Safi.

De plus, il existe aujourd’hui une évolution importante du trafic autoroutier.

La présence d’un réseau ferré de 77 Km et une proximité de moins d’une heure de l’aéroport international de Casablanca. L’existence d’un foncier équipé est aussi un atout majeur d’évolution de cette région et constitue un facteur déterminant dans le processus de choix de localisation des entreprises. Le parc industriel de Jorf Lasfar de dernières générations aménagées sur 500 HA est situé à l’intérieur d’un écosystème industriel en pleine expansion. Le taux de commercialisation d’environ 80% dénote de la forte attractivité de cette infrastructure d’accueil. Dans ce même registre, la zone industrielle d’El Jadida qui s’étend sur une superficie de 117 HA affiche un taux de valorisation parmi les plus importants au niveau national.

La logistique représente également un axe très important dans la zone, qui dispose d’un patrimoine logistique de haut niveau, avec un parc et des zones industrielles compétitifs, deux pipelines (gazoduc et mineraloduc), ainsi que divers projets en cours de réalisation.

Source: CRI de la région Casablanca-SettatThe socio-economic environment of the UCD

Presidents of the UCD

_MG_3226

Pr Yahia Boughaleb

President since 2015
_MG_3543

Pr Boumediene Tanouti

President from 2011 to 2015
Kouam1

The late Pr Mohamed Kouam

President from 2003 to 2011

Pr Abdelhamid Ahmadi

Pr Taieb Bennani

Pr Ahmed Karkour

Pr Abdelhamid Daoudi